Pour ses propres diffractomètres de rayons X, la société Inel propose différentes cellules in-situ seulement.

Etudier les transitions de phase permet de viagra germany déterminer les propriétés des matériaux. Diverses méthodes physiques peuvent être utilisées, mais seule la diffraction des rayons X est en mesure de fournir des informations sur la structure globale du composé. Aussi, plusieurs cellules avec chacune leur propre spécificité ont été développées. Utilisées avec un détecteur temps réel Inel, les suivis de changement de the best site cialis wholesale online structure sont faits en direct car toutes les données sont collectées simultanément sur une large plage angulaire dans les mêmes conditions expérimentales (température, pression, gazeux, etc.). Avec une telle détection les mesures sur composés instables où la structure évolue rapidement sont ainsi rendues possibles.

Un protocole opératoire est établi et divers paramètres sont entrés comme la température, la rampe de chauffe, la durée d'acquisition, le stockage de données, etc. Une fois l'expérience lancée, les procédures pré-définies sont automatiquement effectuées dans l'ordre où elles ont été entrées. Des cycles de très courte durée peuvent être réglés afin de suivre instantanément les changements structuraux. A la fin de l'expérience, les diffractogrammes sont sauvegardés et affichés.


 
Cellules chauffantes pour échantillon homogène, HTK 1200N / HTK 1200N Capillary / CAPFUR

La cellule haute température HTK 1200N est un instrument moderne de conception robuste pour la diffraction de www.candilradio.com rayons X in-situ dans diverses atmosphères jusqu'à 1200 °C. En raison de la conception du chauffage environnant, le gradient de température est très faible dans l'échantillon. La cellule HTK 1200N est utilisée pour diverses analyses de structure aux rayons X in-situ : entre autres, pour l'analyse de transitions de phase, pour des déterminations de structure et pour l'analyse de réactions chimiques.
L'ajout d'une extension "capillaire" à la cellule HTK 1200N permet à cette dernière d'être le premier système «2 en 1» car elle  rend accessible à la fois des mesures dans une géométrie de réflexion et de transmission jusqu'à 1200 °C.

La cellule CAPFUR est un autre accessoire dédié à des mesures en température pour des échantillons conditionnés en capillaire. Sa température maximale, plus modeste que la précédente mais plus simple à utiliser, est de 450°C et se monte aisément sur un porte échantillon standard pour capillaire utilisé à température ambiante.  Un barreau en céramique sur lequel est positionné le capillaire sert à isoler et à éviter toute diffusion thermique à la tête goniométrique.

Cellules chauffantes pour des températures allant jusqu'à 2300 °C, HTK 16N / HTK 2000N

Les cellules HTK 16N et HTK 2000N permettent des mesures in-situ de diffraction de rayons X jusqu'à 1600 °C et 2300 °C respectivement. L'échantillon est directement chauffé par filament chauffant. Leur concept permet des mesures sous diverses atmosphères. Les cellules sont conçues avec des matériaux de haute qualité pour garantir une longue durée de vie.

Cellule basse température, TTK 450

La cellule basse température TTK 450 a été développée pour des mesures de diffraction de rayons X de poudre dans la plage de température comprise entre -193 °C et +450 °C. Les échantillons peuvent être mesurés sous vide, sous air et dans des gaz nobles. La cellule TTK 450 convient à tous les diffractomètres à poudre et reste la chambre la plus fréquemment utilisée pour la diffraction de poudre à basse température, par exemple pour la caractérisation d'échantillons pharmaceutiques ou de matières plastiques.

Cellules réactionnelles, XRK 900 / HPC 900

La cellule réactionnelle XRK 900 est le seul accessoire de we recommend best way to take viagra chauffage pour votre diffractomètre à rayons X disponible sur le marché qui ait été mis au point spécialement pour l'examen de corps solides et de réactions solides/gaz à des températures atteignant 900 °C et une pression de 10 bars.

HPC 900 est une cellule unique haute pression / haute température pour les études in-situ par diffraction aux rayons X des interactions gaz-solide. La cellule HPC 900 a été conçue en mettant l'accent sur les études in-situ dans le gaz hydrogène, mais d'autres gaz peuvent être utilisés. Malgré les conditions extrêmes de fonctionnement, l'échantillon peut être échangé facilement sans aucun outil. La cellule HPC 900 ouvre des perspectives entièrement nouvelles dans la recherche sur l'énergie de l'hydrogène et le développement de catalyseur.

Cellule d'humidité en température, CHCplus+

La cellule CHC plus+ combine à la fois humidité et température pour l'analyse par diffraction de rayons X de modifications structurelles produites dans un matériau sous l'effet de l'humidité et/ou de la température. Les analyses d'échantillons pharmaceutiques, de produits chimiques fins, d'argile ou de zéolithes peuvent être effectuées sous humidité, sous air, sous gaz inerte ou sous vide. Les mesures dans l'humidité peuvent être effectuées à des températures comprises entre10 °C et 80 °C.

Dispositif de acyclovir shop update traction, TS 600


Le dispositif de traction TS 600 est un accessoire entièrement nouveau pour la diffraction de rayons X in-situ pour l'analyse de phénomènes de contrainte dans des fibres, des feuilles et films fins. Il constitue le premier dispositif de traction disponible dans le commerce à avoir été développé spécialement pour analyser in situ les changements de structure qui se produisent dans des matériaux sous l'effet d'une contrainte mécanique. De plus, il est possible d'utiliser le dispositif de traction TS 600 en mode transmission ou réflexion et il offre de nombreuses nouvelles possibilités d'essais de contrainte.

Cellule haute température pour goniométrie 4 cercles et tables XYZ, DHS 1100

La cellule de chauffe DHS 1100 est une évolution de only today female herbal levitra la cellule DHS 900 avec une plage de température de 25 °C à 1100 °C. La cellule DHS 1100 peut être montée sur presque tous les goniomètres à quatre cercles et sur de nombreuses tables XYZ. La cellule dispose d'une cloche en graphite innovante sous laquelle vous pouvez mesurer des échantillons sous vide, dans de l'air ou dans d'autres gaz. Cette cellule DHS 1100 est idéale pour les mesures in-situ à haute température de transitions de phase, de textures et de tensions internes dans des matériaux cristallins.

Cellule basse température pour goniométrie 4 cercles et tables XYZ, DCS 350

La cellule DCS 350 est le plus petit accessoire de refroidissement et de chauffage pour la diffraction de rayons X in-situ sur goniomètres à quatre cercles et tables XYZ. La plage de température s'étend de -100 °C à +350 °C et la plage de balayage de près de 0 ° à 90° 2Θ pour tous les angles Φ. Par conséquent, la cellule DCS 350 est l'accessoire de refroidissement et de chauffage idéal pour l'analyse des échantillons en couche ainsi que pour les changements de structure et de tensions dans des matériaux cristallins.


Excepté le modèle CAPFUR, toutes les cellules sont présentées avec l'autorisation de la société Anton Paar company (Graz, Austriche).       © Anton Paar

Anton-Paar-Str. 20, 8054 Graz, Austriche - T +43 316 2572740, F +43 316 2579274 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - http://www.anton-paar.com

      X-RAY DIFFRACTION

   FOR THE 21ST CENTURY

Nous contacter

Plan du site

+33 (0)2 38 80 45 45

 

Inel France
Z.A. - C.D. 405
45410  Artenay, France
Tél. +33 (0)2 38 80 45 45 | Fax +33 (0)2 38 80 08 14